La « caravane bon appétit »

Vous l’avez compris, la cuisine, c’est quelque chose que j’aime et je suis un passionné de gastronomie. J’ai donc décidé d’écrire un article sur cette initiative « Caravane bon appétit » qui me tient à cœur. Ce sont des grands cuisiniers français qui vont au Japon pour régaler les sinistrés de ce terrible accident qu’est le tsunami de mars 2011 et Fukushima.

Caravane bon appétit : une initiative prise très rapidement

L’idée de cette caravane qui distribue des repas aux sinistrés du tsunami est venue très rapidement puisque l’opération a commencé en avril 2011. Cette opération caritative est financée par des entreprises privées et des dons des particuliers.

Lors de la première semaine du lancement de cette opération, des centaines de repas chauds étaient servis à des personnes évacuées des environs de Fukushima. Depuis avril 2011, plus de 12000 repas ont été distribués alors que la plupart des opérations caritatives pour aider le Japon disparaissent au fur et à mesure.

La 34 ème caravane bon appétit : repas de Noël

C’est lundi 9 Décembre qu’une cinquantaine de cuisiniers français et japonais de Tokyo sont allés dans une ville au Nord Est de Fukushima, à Koriyama, dans une école primaire.
Cette fois-ci, ils n’avaient pas apporté que de la nourriture mais aussi des cadeaux car c’était une « caravane bon appétit » spéciale.

Pour cette 34ème caravane bon appétit depuis le tsunami de mars 2011, le thème de la caravane est Noël. 360 repas et 200 goûters français ont été élaborés. Pour la majorité des enfants japonais, ce sera la première fois qu’ils mangeront des plats français.

Un repas festif et fort en émotions

Le but de ce repas était de faire rêver ses enfants qui n’ont pas eu des jours faciles suite au tsunami. C’est pour cela qu’il y avait aussi cette fois un père Noël, des jongleurs, un clown et des danseuses. Le but de cette opération était aussi d’inculquer d’une certaine façon la gentillesse et la générosité à ces enfants.

Moments émouvants lorsque les enfants, nostalgiques et attachés à leur maison d’origine, ont chanté ce que l’on appelle l’hymne de soutien à la reconstruction « je suis nostalgique, je me souviens de cette ville. Les fleurs écloront, les fleurs écloront encore, qu’est-ce que j’aurai laissé, à toi qui naîtra un jour ».

Si vous voulez en savoir plus sur cette opération humanitaire, voici le site officiel de caravane bon appétithttp://la-caravane.info/

NB : petite découverte musicale que je souhaite partager avec vous : http://www.youtube.com/watch?v=ZlHx-RN3uCE

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

Be first to comment