La gastronomie japonaise a le vent en poupe

La France est un pays connu pour sa gastronomie, son vin et son art de vivre. En Asie, la nourriture est aussi quelque chose de très important au niveau culturel. C’est pour cela qu’on trouve énormément de restaurants dans ces pays ; bien plus qu’en France. Par exemple, à Paris, il y a 15 000 restaurants alors qu’à Tokyo, il y a plus de 160 000 restaurants ! Depuis quelques années, c’est la cuisine japonaise qui prend les devants au niveau international.

Paris détrôné par Tokyo : la nouvelle capitale gastronomique

C’était en 2011 ! Le Guide Michelin japonais a décerné plus d’étoiles à Tokyo que Paris, qui est passée largement devant notre capitale gastronomique. On y recensait 191 étoiles pour 150 établissements contre seulement 97 étoiles pour Paris. Il est vrai que Paris a 10 fois moins de restaurants que Tokyo, mais le guide rouge a visité 1500 établissements au Japon. L’affectation des étoiles a été très controversée. Par exemple, un sushi bar situé dans une bouche de métro avec une dizaine de couverts a obtenu les 3 étoiles. Cela peut paraître aberrant, mais il faut savoir que la cuisine japonaise est fondamentalement différente de la cuisine française et il faut une grille de lecture totalement différente pour évaluer la prestation d’un restaurant japonais.

La cuisine japonaise bientôt au patrimoine de l’UNESCO

Comme vous le savez certainement, le repas gastronomique français fait déjà partie du patrimoine de l’UNESCO. C’est au tour de la cuisine traditionnelle japonaise (Washoku) et la cuisine culinaire japonaise d’intégrer la liste du patrimoine culturel intangible.

L’UNESCO a effectivement recommandé l’inscription de la cuisine japonaise à cette liste mardi 22 Octobre. La réponse définitive aura lieu en Décembre et les traditions culinaires japonaises ont toutes leurs chance d’y figurer.

La liste du patrimoine culturel intangible est vouée à protéger les arts traditionnels que ce soit de l’artisanat, de la cuisine ou encore des festivals. Dans cette liste figure déjà 21 spécialités japonaises comme le théâtre No ou le Kakubi.

Deux nouveaux restaurants 3 étoiles à Kyoto

Cette fois-ci ce n’est pas à Tokyo, mais bien à Kyoto que 2 restaurants ont reçus leurs 3 macarons dans le guide rouge.

Restaurant Mizai

Le plus improbable est le restaurant Mizai qui ne figurait pas dans le Guide Michelin et a été directement promu au grade de restaurants trois étoiles. C’est un restaurant d’une dizaine de couverts dirigé par le chef Hitoshi Ishihara.

Restaurant Kichizen

L’autre restaurant avait déjà 2 étoiles dans le guide 2013. Le restaurant Kichizen est donc auréolé d’une troisième étoile pour l’édition 2014.

Nouveauté de l’édition 2014 : catégorie Bib Gourmand

Le Guide Michelin du Kansaï (région Osaka-Kyoto-Kobé et Nara) a rajouté une sélection de restaurants distingués pour leur excellent rapport qualité prix appelé Bib Gourmand. On y retrouve 92 tables avec des repas ne dépassant pas 37€ (soit 5000 yens).

Une gastronomie en devenir :

Vous l’aurez compris, la gastronomie japonaise est en plein essor. Cela ne se caractérise pas seulement par la multiplication de restaurants étoilés au Japon, mais aussi par l’émergence de chefs japonais étoilés en France ! On remarquera par exemple l’année dernière l’arrivée de l’illustre chef Kei Kobayashi qui a obtenu 1 étoile au Guide Michelin pour son restaurant Kei ou encore le chef Hiroki Yoshitake qui a obtenu une étoile pour son restaurant Sola. Une cuisine avec de l’avenir…

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

3 Comments

  • Répondre octobre 30, 2013

    Guim_s

    Merci pour cette petite analyse, c’est vrai que la cuisine japonaise devient populaire !

    D’ailleurs quels sont les restaurants japonais les mieux sur Paris selon vous ?

    Merci !

    • Répondre octobre 30, 2013

      admin

      Cela dépend de vos envies et de votre porte monnaie 🙂
      Si vous êtes tenté par la cuisine japonaise populaire, je vous conseille les restaurants de la rue Sainte Anne comme Higuma, Kadoya ou Kunitoraya qui proposent des plats typiques à petits prix !
      Si vous êtes plus attiré par la « cuisine de maison », je vous recommande le restaurant Momoka
      Pour finir, si vous préférez découvrir la cuisine gastronomique japonaise :

        – 2 excellentes adresses de teppanyaki (le Concert de Cuisine et le Benkay)
        – pour les sushi l’incontournable Aïda
        – 2 adresses fraîchement étoilés (restaurant Kei ou restaurant Sola)
      • Répondre novembre 9, 2013

        Guim_s

        Merci pour ces adresses, j’essaierais à l’occasion 😀 !!

Leave a Reply