Hokkaido : restaurant ramen, katsudon et compagnie

Hokkaido est une des innombrables cantines proche de la rue Sainte-Anne. Après avoir reçu quelques commentaires me recommandant d’y aller, j’ai décidé de m’y aventurer pour goûter les plats populaires de la cuisine japonaise. Les prix sont attractifs (plus que les cantines classiques qui ont fait grimper les prix) et la qualité des plats ne se démarque pas des autres restaurants.  J’ai donc un avis mitigé sur Hokkaido, d’autant plus qu’il y a plus de monde que dans d’autres adresses du quartier japonais de Paris.

Hokkaido : une carte très variée et populaire

Cette cantine japonaise se démarque légèrement des autres adresses de la rue Sainte-Anne par sa carte qui est très variée. Vous y retrouverez une carte complète des plats populaires japonais, à savoir des ramen, donburi, curry, udon, etc.

Les ramen de Hokkaido: variés mais plutôt décevant

On ne fait pas l’impasse sur le traditionnel ramen ici. On y trouve une dizaine de déclinaisons, mais personnellement je n’ai pas été convaincu. La première fois que j’y suis allé, nous avons pris avec mon amie 2 ramen différents : un miso ramen et un shoyu ramen. Les bouillons étaient décevants, peu goûteux, très clairs et je n’avais presque pas le goût de miso. C’est clairement un ramen banal qui n’est pas meilleur que dans des restaurants comme Higuma, Kadoya ou Sapporo. Le seul avantage est clairement le menu avec des gyoza qui est plus attractif que les cantines précédemment citées. En parlant de ça, les gyoza sont généreux mais, la peau se détache mal, synonyme qu’ils ne sont pas frais. Au niveau du goût de la farce, c’est médiocre.

En revanche, d’autres plats avaient l’air d’être vraiment très bons et généreux et j’ai décidé de ne pas m’arrêter à ce premier repas. En tout cas, je n’y retournerais pas pour reprendre des ramen.

Les autres plats populaires de Hokkaido

J’y suis donc retourné une seconde fois car j’avais remarqué que nos voisins de table avaient des plats très appétissants ! Ce qui m’a impressionné au niveau de la carte du restaurant est qu’il ne s’arrête pas aux classiques kastudon, oyakodo ou curry Japonais. Ils vont proposer pour chacun de ces plats plusieurs déclinaisons et même certaines qu’on ne retrouve pas dans les autres restaurants de la rue Sainte-Anne.

Vous trouverez donc plusieurs donburi  (bol de riz recouvert d’ingrédients) dont le gyuudon, le katsudon, mais aussi le mabodon. C’est un bol de riz recouvert de boeuf et tofu épicé, bien aillé et relevé. Une très belle découverte et un plat très généreux !!

Pour ma part, j’ai décidé de prendre un curry japonais avec du porc pané, un plat classique, mais bien maîtrisé ! J’ai apprécié le fait de pouvoir choisir entre porc pané, poulet pané ou boeuf, ce choix n’est pas possible partout.

Pour finir, le katsudon n’est pas exceptionnel, mais reste bon. Les plats qui avaient l’air vraiment bon sont le tonkatsu (porc ou poulet pâné) qui avait l’air extrêmement bien maîtrisé ainsi que les yakisoba.

Informations pratiques et astuces

Comme je vous le disais, Hokkaido n’est pas un restaurant exceptionnel qui se démarque clairement des autres cantines de la rue Sainte-Anne de part la qualité de ces plats. La vraie différence est que les prix n’ont pas autant grimpé que dans les autres restaurants et la carte est bien plus variée. En revanche, j’ai constaté qu’il y a beaucoup plus de monde que dans les autres cantines japonaises. Arrivez tôt si vous ne souhaitez pas attendre car dès 19h30, il y a foule ! Si vous êtes à la recherche d’un bon ramen, je vous redirige vers mon top 5 des meilleurs ramen de Paris, les 3 premières adresses se démarquant clairement des autres par la qualité du bouillon (tonkotsu ramen avec bouillon épais et gras).

Adresse : 14, rue Chabanais 75002 Paris
Métro : Pyramides, Opéra, Quatre-Septembre
Ouvert tous les jours de 11h30 à 22h30

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

Be first to comment