Aki : la référence de l’okonomiyaki

J’ai enfin pu tester cette fameuse galette japonaise qu’est l’Okonomiyaki ! Il n’y a pas beaucoup de restaurants qui proposent cette spécialité. Aki en fait justement partie. C’est devenu une véritable institution pour l’Okonomiyaki. Je vous laisse découvrir ça avec les images.

Aki : le temple de l’okonomiyaki…

Vous l’aurez compris, c’est le plat phare de ce restaurant. Que vous soyez dans la salle du haut ou la salle du bas, vous pourrez voir de grands teppanyaki sur lesquels les chefs enchaînent les okonomiyaki ! Vous trouverez environ 5 déclinaisons d’okonomiyaki (porc, crevettes, fruits de mer, porc et fruits de mer…). N’ayant jamais goûté ce plat auparavant, je me suis laissé tenter par la version classique, l’okonomiyaki au porc.

aki_okonomiyaki_01

C’est vraiment bon comme plat, même si les saveurs sont assez différentes d’autres spécialités incontournables comme les ramen, le katsudon ou les udon. En effet, cette galette de choux au porc est assaisonnée de la façon suivante : sauce BBQ japonaise, mayonnaise japonaise (le goût est légèrement différente de la nôte), un peu de gingembre mariné et plein de copeaux de bonite séchée !!! C’est cet assaisonnement qui donne toute sa saveur et son goût à l’okonomiyaki, mais c’est aussi cela que vous pourriez moins aimer.

La chose qui peut le plus vous rebuter, c’est la bonite séchée. Mais qu’est-ce donc ? Tout simplement du poisson séché qui est coupé en de très fins copeaux. Avec la chaleur dégagée par l’okonomiyaki, cela donne un côté vivant au plat car les copeaux bougent avec la chaleur… Plutôt drôle à voir, même si assez déconcertant la première fois !

aki_okonomiyaki_05

Pour conclure sur cette première expérience, c’était très bon ! Je savais que ça me plairait, car je suis un fan de takoyaki : des boules frits avec du poulpe à l’intérieur. Ces petites spécialités sont aussi succulentes et se font avec la même pâte et sont assaisonnées de la même façon.

Mais aki c’est aussi les classiques de la rue Sainte-Anne !

Aki ne propose pas seulement son okonomiyaki. Pour les plus réticents ou les moins aventuriers, il y a aussi tous les grands classiques de la rue Sainte-Anne (Katsudon, gyoza, yakisoba…). J’avoue ne pas les avoir goûté, mais ça avait l’air plutôt bon aussi. Vous trouverez aussi des takoyaki (photo ci-dessous). Je ne vais pas mentir que ce fut une grande déception pour ma part et je ne recommande pas d’en commander ici !

aki_takoyaki

Regardez comme ils sont tout tristounets ! Assaisonnement quasi inexistant, le côté croustillant / sec beaucoup trop prononcé ! Toutes les caractéristiques qui rendent ce met addictif ne sont pas au rendez-vous !!! Mon seul conseil, c’est d’aller chez Happa Tei (à l’autre bout de la rue Sainte-Anne) qui fait d’excellents takoyaki !

Aki : temple ne signifie pas maître…

Aki a beau être une institution, un temple pour l’okonomiyaki, il n’en est pas le meilleur okonomiyaki de Paris. En effet, le problème avec ces adresses, c’est qu’elles sont trop connues et il y a trop de clients, ce qui dégrade la cuisine. L’okonomiyaki n’est pas préparée minute, ce qui le rend un peu plus sec. Il est cuit puis entreposé à côté de la plaque chauffante en attendant qu’une commande soit prise… Cela reste une valeur sûre, mais s’il y a la queue, je vous recommande d’aller chez Happa Tei qui est le maître de l’okonomiyaki. Je ne connais pas de meilleures adresses pour cette spécialité !

Informations pratiques

Vous l’aurez compris, Aki est une bonne adresse pour ceux qui veulent tester l’Okonomiyaki. De mémoire, le prix de base est 10 ou 12€ pour l’okonomiyaki au porc. Vous y retrouvez presque toute les spécialités de la rue Sainte-Anne. Par contre, il faut savoir qu’il y a souvent la queue devant ce resto. Il faut être prêt à attendre 10 à 15 minutes quand c’est l’heure de pointe.

Adresse : 11 rue Sainte-Anne, 75001 Paris
Métro : Pyramides, Opéra
Heure d’ouverture : du lundi au samedi de 11h30 à 22h45

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

Be first to comment