Chez Momoka

Momoka : une cuisine japonaise familiale à Paris

Chez Momoka, voici une petite découverte que j’ai fait il y a quelques années grâce à un article de Caroline Mignot. Ce restaurant japonais situé rue Jean Baptiste Pigalle dans le 9ème arrondissement ne paie pas de mine. La salle est toute petite pour une vingtaine de couverts à peine.

Ici ce n’est pas de la gastronomie japonaise que l’on vous servira mais une cuisine japonaise familiale. Il y a un menu dégustation où tout un tas de petits plats vont se succéder, tous aussi bons les uns que les autres. Le service est discret et poli. La cuisine est toute proche et on entend le tintement des ustensiles, on hume les saveurs des plats cuisinés…

Menu dégustation Momoka

Nous avons opté pour le menu dégustation qui était aux alentours de 60€ par personne. Il est vraiment très copieux, même si ce sont de petites portions pour chaque plat. Nous avons accompagné ce repas de bières japonaises (Yebisu et Kirin) et différents types de thé vert (notamment un thé vert au riz soufflé et un thé Sencha).

Les plats ont donc tranquillement défilé devant nous tout au long de cette soirée.

PS : je m’excuse pour la qualité des photos, je n’étais pas bien équipé ce soir là…

Salade concombre algue

Pour commencer ce repas, une petite salade concombre – algue avec une vinaigrette qui ressemble énormément à celle des salades de choux chinois que l’on trouve dans les restaurants sushis. Une entrée simple mais efficace !

momoka-1

Maquereau à la japonaise

Un maquereau qui vous changera du classique maquereau en conserve ! Légèrement tiède et croustillant. Il a été cuit dans une sauce japonaise qui lui donne une saveur totalement différente de celle que l’on retrouve dans les recettes françaises. Le poisson est bien cuit puisqu’il n’est pas trop sec.

momoka-2

Aubergine à la sauce au sésame

Cette aubergine, c’est quelque chose ! Elle est aussi servie tiède avec une sauce au sésame. Elle a été cuite et confite au four. Autant vous dire qu’elle est très fondante et que la sauce qui l’accompagne est délicieuse ! Une vraie tuerie !

momoka-3

Tempura à la carotte

Au même moment que l’aubergine, on nous sert un tempura aux 2 carottes (orange et jaune). Un classique de la cuisine japonaise mais parfaitement maîtrisé. Légèrement croustillant et moelleux à l’intérieur ; pas trop gras.

momoka-4

Assortiment de légumes

Ensuite, on eu le droit à une assiette avec un assortiment d’une dizaine de légumes : brocolis verts légèrement croquants, champignons japonais, racines de lotus, patate douce, pousses de soja croquantes, œufs brouillés à la japonaise, courgettes légèrement croquantes, lamelles de choux, pulpe de tomates, haricots verts. Tous ces légumes ont été assaisonnés avec la même sauce japonaise (à base de sauce soja et daishi).

momoka-5

Purée de pommes de terre, coulis de poivrons

Cette purée de pommes de terre est tout simplement exquise ! Digne de celle de Joël Robuchon, elle était fondante et bien beurrée. Petit plus pour le coulis de poivrons qui lui donne un côté original.

momoka-6

Poulet mariné

Ce poulet a été mariné dans une sauce soja. Légèrement croustillant à l’extérieur et tendre à l’intérieur.

momoka-7

Boulette de bœuf

Ces boulettes de bœuf sont accompagnées d’une sauce à base de saké. Très bon !

momoka-8

Tartare de saumon

Les japonais sont maîtres dans l’art du sashimi. Il en est de même avec le tartare de saumon. Le saumon est bien gras et tendre. La sauce du tartare à base de sauce soja l’accompagne parfaitement.

tartare de saumon

Tartare de daurade

Autant le tartare au saumon était accompagné d’une sauce qui se rapprochait de celle des sushi et donc à une saveur habituelle. Autant le tartare à la daurade est très tourné vers des saveurs aigres avec des champignons qui ont mariné dans du vinaigre (et sont donc très caoutchouteux). Assez spécial, mais une autre façon de manger un tartare très tourné vers l’acidité et l’aigreur.

momoka-10

Bœuf façon Kobé

Bœuf saignant accompagné de tomates.

momoka-11

Sorbet maison

Après cet enchaînement d’entrées et plats, rien de mieux que 4 portions de sorbet pour tranquillement digérer. Les 4 saveurs du sorbet était fraise, framboise, ananas et citron.

momoka-13

Farandole de desserts

Pour finir ce repas, une farandole de desserts gourmands. Un quatre quart nature, un quatre quart au thé vert (étonnant mais excellent), un tiramisu au thé vert, un flan au caramel, un gâteau roulé au thé vert et un cheesecake. Le tiramisu au thé vert valait vraiment le détour ! Il n’était pas amer, bien crémeux et aérien.

momoka-15

Information pratiques chez Momoka

Les menus :

Le soir, il y a 3 formules différentes qui débutent de 40€ à un peu plus de 60€. Ce qui différencie les différents menus c’est le nombre de plats. Comme vous avez pu le voir, il y a plus d’une vingtaine de portions pour le menu le plus cher. C’est plutôt un bon rapport qualité prix. Pour ceux qui souhaitent avoir une première expérience, je recommande fortement d’y aller le midi où le premier menu commence à partir de 15€ ! Vous l’aurez compris, chez Momoka est une des rares adresses de Paris à proposer une cuisine familiale japonaise. Si vous êtes intéressés par une cuisine japonaise un peu plus gastronomique, je vous invite à lire mon article sur le Benkay.

Adresse et coordonnées :

Adresse : 5 rue Jean Baptiste Pigalle, 75009
Métro : Trinité
ouvert du mardi au vendredi midi et soir / ouvert le samedi soir

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

Be first to comment