Restaurant Kei

Restaurant Kei : un chef japonais pour une cuisine fusion

Le restaurant Kei est un restaurant tenu par un chef japonais, Kei Kobayashi. Ce n’est pas un restaurant japonais, mais un restaurant fusion, c’est-à-dire que Kei va cuisiner des produits français avec une touche japonaise (assaisonnement, technique de cuisson japonaise, condiments,…). Je voulais partager avec vous cette découverte car je le classe en première position parmi les restaurants testés cette année. Je ne vais pas vous mentir que ce restaurant 1 étoile Michelin avait attiré mon attention depuis un moment.

Menu Dégustation à 45€ (le midi) :

Je vous laisse découvrir sans plus attendre les plats qui nous ont été servis au cours de ce déjeuner mémorable.

Mise en bouche :

Petite infusion d’algue glacée :

kei-img_1

Cake aux noix avec chorizo :

kei-img_2

L’huile d’olive de Cédric Casanova :

Je n’ai malheureusement pas pris de photo de cette huile d’olive (on voit la coupelle avec l’huile sur la photo suivante). Vous me direz, quoi de spécial ? Et bien, cette huile d’olive est tout simplement divine. On y trempe son morceau de pain (2 sortes de pains excellents) et c’est divin. Le beurre à côté fait pâle figure… Vous l’aurez compris, l’attente des entrées est loin d’être douloureuse !

Les entrées :

Soupe d’asperge verte et avocat avec une gelée de gambas

kei-img_3

Le mariage entre la soupe et la gelée de Gambas est bien réussi. Très frais, parfait pour entamer le repas !

Foie gras au miso, fraise, compotée d’oignons et gingembre

kei-img_5

Une façon de manger le foie gras qui change de nos coutumes. On le goute avec les différentes compotées, la fraise, les copeaux croustillants, le miso etc… On peut faire tout un tas d’alliance de saveurs qui rendent vos bouchées toutes différentes les unes des autres. Excellent !

Plat en supplément : Jardinères de légumes (spécialité de Kei +18€)

Avant de mélanger

kei-img_6

Après mélange de la mousse de basilic

kei-img_7

La recommandation était de mélanger. On perd en esthétique, mais très bonne astuce pour assaisonner les légumes. Bon équilibre entre légumes croquants et mous. Petit plus pour le saumon gravlax bien caché parmi les légumes.

Plat : bar aux écailles croustillantes, purée de poivrons, émulsion de chorizo et tomates

kei-img_9

Un concept, manger des écailles ! Elles ont tellement été bien frites qu’elles sont croustillantes ! On a donc un bar cuit à la perfection accompagné d’une touche provençale avec les poivrons, le chorizo et les tomates. Un régal !

Les desserts :

Qui l’eut cru ? 3 desserts pour finir ce repas !

Pêche façon melba accompagnée d’une quenelle de glace à la vanille et de jus de framboise

kei-img_10

Ce dessert était certainement le meilleur. Une alliance entre la pêche melba, le jus de framboise exquis et la vanille… Sans oublier la meringue à la framboise qui donne un peu de croustillant au dessert. Rien à dire, c’est divin !

Petits sablés bretons et leur caramel beurre salé

kei-img_11

Des sablés et du caramel à faire rougir les bretons !

Infusion à l’hibiscus façon « jaune d’oeuf »

kei-img_12

Attention à bien fermer la bouche quand vous croquez cette « oeuf ». Personnellement, je n’ai jamais gobé d’oeuf alors c’était une expérience intrigante de manger cela…

Informations pratiques sur le restaurant :

Les menus :

Le restaurant a 2 formules le midi : un menu à 45€ et un menu à 85€. Comme vous avez pu le constater, il est possible de demander des plats additionnels lorsqu’on choisit le menu à 45€. Je vous recommande le menu à 45€ qui est vraiment un excellent rapport qualité prix (comme quoi, il est possible de se payer un restaurant étoilé). Le soir, les prix sont beaucoup plus élevés : menu à 98€ ou menu à 125€

La carte des vins :

Gros point négatif du restaurant Kei selon moi, impossible de trouver une bouteille à moins de 50€ ! Les prix des bouteilles montent très vite ce qui restreint très rapidement le choix pour les petits budgets… En ce qui concerne le service, il est vrai  que le sommelier a tendance à mettre quelques gouttes à côté du verre. Certains trouvent cela choquant venant d’un restaurant étoilé, moi je trouve ça plutôt rigolo. Hormis cela, le sommelier est vraiment pro, et saura vous conseiller.

Adresse et coordonnées :

Adresse : 5 rue Coq Héron, 75001 Paris
Métro : Louvre Rivoli / Châtelet les Halles
Fermé le dimanche, lundi et jeudi au déjeuner

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

Be first to comment