Les spécialités emblématiques de la cuisine japonaise

Quand on pense à la cuisine japonaise, on pense tout de suite aux sushi. Et pourtant, elle recèle plein de spécialités et plats emblématiques qui méritent d’être découverts !

Ramen : le plat incontournable de la cuisine populaire japonaise

Le ramen est un plat bien plus répandu que les sushi au Japon et que l’on mange plus fréquemment là-bas. C’est un bol de nouilles dans un bouillon. Ce bouillon peut être fait à partir de viande ou de poisson. On y trouve très souvent des pousses de soja et de bambou, du poireau, des tranches de porc rôti (chashu). Ce qui en fait sa spécificité, c’est le bouillon qui est différent en fonction de la région où on le mange au Japon. Vous pourrez déguster cette spécialité japonaise dans les cantines de la Rue Sainte-Anne à Paris. Bien plus qu’un plat populaire, c’est devenu à Paris un des plats stars japonais !

hakata-choten-special-ramen-2

Sushi : le plat japonais vulgarisé par excellence

Qui ne connaît pas les sushi de nos jours ? Les sushi sont les fameuses boules de riz vinaigrées recouvertes de divers ingrédients.

Ils se déclinent sous tout un tas de formes :

  • Maki : rouleau de riz qui entoure un ou des ingrédients recouvert d’une algue
  • Maki california : rouleau de riz entourant des ingrédients
  • Nigiri : boule de riz surmontée d’ingrédients
  • Temaki : cône d’algue contenant du riz et des ingrédients
  • Inari sushi : poche de tofu frit remplie de riz
  • Etc

sushi_aï_16

Cette spécialité s’est vulgarisée et on a vu poussé partout en France des restaurants et bars à sushi ! Mais sont-ils si japonais que ça ? Eh bien non ! La majorité des établissements sont tenus pas des chinois qui cassent les prix et ont transformé le sushi en plat pas cher et populaire. Pourtant, c’est un plat de luxe et de fête au Japon. La difficulté réside donc maintenant dans la recherche de la perle rare et des vrais bars à sushi, surtout à Paris !

Udon : les nouilles blanches addictives

Si vous ne connaissez pas les Udon, c’est que vous passez à côté d’un plat délicieux. Les udon sont des nouilles larges et élastiques très agréable à manger. Elles peuvent se manger froides ou chaudes. Elles sont souvent agrémentées de bouillons à base de daishi (bouillon de bonite séchée) et accompagnées de tempura ou tofu.

sanukiya_kakemiso_udon_04

C’est un peu plus raffiné que les ramen et il existe quelques adresses excellentes sur Paris, comme Sanukiya ou Udon Jubey.

Katsudon : le roi des donburi

Le katsudon est un plat riche de la cuisine japonaise et fait partie de la famille des donburi (bol recouvert d’ingrédients). C’est donc un gros bol de riz, recouvert d’une escalope de porc panée cuite dans une sauce japonaise et enrobée dans une omelette. C’est assez lourd, mais vraiment excellent et réconfortant, surtout en temps de grand froid !

katsudon

A noter que l’on trouve le Katsudon dans toutes les cantines japonaises rue Sainte Anne. Petite préférence pour le Katsudon de Sanukiya ou de Kadoya.

Gyoza : le ravioli frit qui a la côte

Le gyoza est le ravioli japonais qui est l’entrée par excellence que l’on prend avant un bon bol de ramen. Ces raviolis sont constitués d’une pâte croustillante sur le dessous et molle sur le dessus. La farce est souvent faite à partir de porc haché, oignon nouveau, chou et gingembre. On les mange en les trempant dans une sauce soja/vinaigre. A Paris, une des meilleurs adresses pour déguster des gyoza est Hakata Choten, un tout nouveau bar à ramen qui fait fureur !

hakata-ramen-gyoza

Takoyaki : une boule grillée surprise

Tako signifie poulpe et yaki grillé. Pour faire simple, les takoyaki sont des boules de pâte que l’on fait frire dans un appareil un peu spécial, qui est composé de demi-sphère, à l’intérieur desquelles on met un morceau de poulpe. Ces boules sont toujours servis avec une sauce BBQ japonaise, de la mayonnaise et des copeaux de bonite séchée.  C’est toujours drôle de voir ce plat arriver, car la chaleur des takoyaki fait bouger les copeaux de bonite séchée, ce qui donne l’impression que le plat est vivant !

Happa_Tei_takoyaki_01

La texture est assez atypique car l’extérieur est légèrement croustillant et l’intérieur moelleux car la pâte n’est pas entièrement cuite. Attention en mangeant cela, c’est extrêmement chaud et on peut facilement se brûler. Mon adresse préférée pour déguster ces takoyaki est le restaurant Happa Tei.

Okonomiyaki : omelette ou galette ?

L’okonomiyaki est un plat du Sud du Japon qui ressemble à une galette ou une omelette, voire même une crêpe. Cette galette est composée d’une sorte de pâte à crêpe et choux.  On y ajoute très souvent des pousses de soja, du poireau et la recette classique se fait avec des tranches de porc ou des fruits de mer. On fait cuire cette galette sur un teppanyaki : la « plancha » japonaise.

Happa_Tei_okonomiyaki_02

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

Be first to comment