Recette Oyakodon bon et facile

Aujourd’hui, je vais vous livrer la recette de l’oyakodon. L’oyakodon, c’est un bol de riz recouvert de morceaux de cuisses de poulet cuits dans une sauce japonaise et une omelette. C’est un plat assez riche, mais vraiment bon et pas compliqué à faire (à part la découpe des cuisses).

Recette Oyakodon : les ingrédients (pour 2 personnes)

Pour faire un oyakodon, vous avez besoin de 10 ingrédients :

  • Riz japonais pour 2 personnes
  • 2 cuisses de poulet désossées (je recommande de demander au boucher de le faire pour vous)
  • 1 oignon
  • 3 oeufs
  • 2 cuillères à soupe de sucre en poudre (blanc ou roux peu importe)
  • 2 cuillères à soupe de Mirin
  • 2 cuillères à soupe de saké (personnellement, je les remplace par 2 c.s. de Mirin supplémentaires)
  • 2,5 cuillères à soupe de sauce soja
  • 80 mL d’eau
  • un peu de dashi (en poudre) ou rajouter 2 cuillères à soupe de bouillon dashi

Comme pour ma recette de Kitsune Soba, vous pouvez trouver tous les ingrédients (hormis les cuisses de poulet) au K-Mart ou chez Kioko qui sont respectivement une épicerie coréenne et japonaise.

Recette Oyakodon : la préparation

Oyakodon : découpe de la cuisse de poulet et cuisson du riz

Je ne vais clairement pas vous apprendre à découper votre cuisse de poulet car je suis un bleu ! Le seul conseil que je peux vous donner est de faire les yeux doux à votre boucher pour qu’il la désosse gentiment. Si vous les achetez dans des épiceries chinoises, c’est extrêmement rare qu’ils acceptent de la désosser ! Je peux cependant vous conseiller de regarder cette vidéo sur la découpe d’une cuisse de poulet (c’est la première technique qui nous intéresse).

recette-oyakodon-01

Avant de vous atteler à retirer les os, je vous conseille de retirer en premier la peau. En effet, dans cette recette, il ne faut pas utiliser la peau. Une fois la chair « décollée » des os, il faut ensuite découper la viande en cube (comme pour une escalope).

recette-oyakodon-02

Astuce : si vous n’êtes pas l’âme d’un boucher, vous pouvez faire cette recette avec des escalopes de poulet. Le seul bémol est que la viande est moins tendre et « juteuse » donc le plat risque d’être un peu plus sec.

Pendant ce temps, faites cuire votre riz dans un autocuiseur à riz

Oyakodon : préparation du bouillon

La deuxième étape consiste en la préparation du bouillon et la cuisson des oignons. Tout d’abord, épluchez votre oignon, coupez le en deux, coupez de fines lamelles de 2 à 3 millimètres. Plus les lamelles sont grosses et plus la cuisson sera longue. Personnellement, j’aime les oignons quand ils ne sont pas croquants, alors je les coupe finement.

Après avoir coupé l’oignon, préparez le bouillon dans une poêle. Pour ce faire, versez l’eau, le mirin, le saké, la sauce soja, le dashi et le sucre. Portez à ébullition tout en remuant pour que le dashi et le sucre se dissolvent. Une fois que ça bout, baissez le feu pour qu’il soit faible (il faut que ça bout légèrement mais pas trop pour que le bouillon ne s’évapore pas) puis plongez y les oignons. Répartissez bien les lamelles d’oignon uniformément dans la poêle afin d’occuper tout l’espace. Faites les cuire environ 5 minutes afin qu’ils deviennent translucides.

recette-oyakodon-03

Oyakodon : cuisson du poulet et de l’omelette

Dès que vos oignons sont translucides, repassez la plaque sur feu moyen puis répartissez les cubes de cuisses de poulet dans la poêle avec le bouillon et les oignons de façon uniforme . Laissez cuire environ 2-3 minutes puis retournez les morceaux de poulet à l’aide d’une fourchette. Laissez à nouveau cuire 2 à 3 minutes. Dès que la cuisson du poulet vous semble correcte, il est temps de passer à la cuisson de l’omelette.

recette-oyakodon-04

Dans un bol, cassez les 3 oeufs et battez les avec des baguettes ou une fourchette. Ne les battez pas trop, il ne faut pas qu’il y ait de l’air dedans et ce n’est pas nécessaire que le blanc et le jaune soit homogène. Après les avoir battus, versez l’omelette dans la poêle de façon uniforme. L’objectif est que l’omelette recouvre tout le poulet.

recette-oyakodon-05

Astuce : pour faciliter le « versage » de l’omelette, utilisez un récipient avec un bec verseur (comme un presse citron par exemple) ; cela permet de répartir plus facilement l’omelette dans la poêle

Laissez cuire 2 à 3 minutes pour que les oeufs cuisent. Ne vous inquiétez pas si les oeufs ne semblent pas totalement cuit, cela est dû à la présence du bouillon liquide. Vos oeufs seront bien cuits en 2 à 3 minutes.

recette-oyakodon-06

Oyakodon : dressage du plat

Versez le riz dans 2 bols. Répartissez de façon équitable l’omelette, le poulet et les oignons sur les 2 bols. Versez le reste de la sauce dans chacun des deux bols. Et voilà à quoi doit ressembler votre oyakodon !

recette-oyakodon-07

Il ne vous reste plus qu’à déguster ce plat. Itadakimasu !!! Mon conseil est de bien mélanger le riz afin qu’il s’imprègne de la sauce.

Astuce : si vous aimez cela, vous pouvez aussi saupoudrez de lamelles de gingembre mariné et d’oignons nouveaux émincés.

Oyakodon : une recette de la catégorie des donburi

Si vous avez aimé cette recette, sachez qu’il existe plusieurs déclinaisons de ce plat. En effet, l’oyakodon fait partie des « donburi » qui signifie bol de riz recouvert par des ingrédients. Vous pouvez donc vous lancer dans la recette du katsudon (bol de riz recouvert d’une omelette de porc pânée) ou encore celle du Gyuudon (bol de riz recouvert de boeuf aux oignons).

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

Be first to comment