Death Note

Death Note est un court manga de 37 animes, mais c’est vraiment le manga qui m’a le plus marqué ! Le scénario est vraiment très prenant et vous garde en haleine tout au long du manga. C’est un manga qui a été écrit par Tsugumi Oba et dessiné par Takeshi Obata. Face à son succès, le manga a connu trois adaptations cinématographiques : « Death Note » ; « Death Note 2 : the last name » ; « L : change the world »

Synopsis de Death Note

L’histoire se passe dans le monde actuel. Le héros de ce manga s’appelle Yagami Raito et est un lycéen surdoué qui juge son monde comme corrompu et bourré de criminels. Un jour, alors qu’il était en cours d’anglais, Raito voit un cahier noir tomber du ciel. Après son cours, il décide d’aller le ramasser et tombe nez à nez avec la mystérieuse Death Note. Ce cahier comprend un mode d’emploi qui explique que si l’on écrit le nom d’une personne que l’on a vu, alors cette personne mourra 40 secondes plus tard d’une crise cardiaque.

Raito teste alors le pouvoir de cahier et se rend compte que cela fonctionne. Peu de temps après, il rencontre le propriétaire de la Death Note, Ryuuku, qui est un shiningami (dieu de la mort) qui a laissé tomber son cahier dans le monde des vivants pour se divertir et voir un humain s’en servir. Yagami Raito décide d’utiliser ce cahier pour purifier ce monde envahi par les criminels et le Mal et ainsi devenir le maître de ce futur monde parfait. Peu à peu, Raito apprend à utiliser le carnet de la mort.

Dans sa furie, Yagami Raito tue un nombre record de criminels par crise cardiaque en quelques jours. Ces mystérieux décès attirent très rapidement la curiosité d’Interpol et du meilleur détective au monde, L ! Il s’ensuit alors une enquête policière extrêmement prenante entre Yagami Raito, appelé Kira par le grand public, et le mystérieux détective L.

Death Note : un manga philosophique ?

Bien que Death Note est à la base un manga pour un public jeune et essentiellement masculin, ce manga a suscité beaucoup de réflexions de la part des lecteurs. En effet, Death Note touche à des sujets sensibles comme la justice, la peine de mort ou encore la religion.

La peine de mort et de la justice dans Death Note

L’idéologie de Yagami Raito est que la justice n’est pas juste. Pour lui, c’est un système trop lent et injuste dans les peines qu’ils donnent aux criminels. Les criminels méritent de mourir pour Raito et c’est la menace de la mort au moindre crime qui permettra de vivre dans un monde parfait. A l’opposé, les détectives sont prêts à enfreindre tout un tas de règles et lois pour capturer le mystérieux Kira.

La religion présente en filigrane dans Death Note

Grâce à la Death Note, Yagami Raito va peu à peu se considérer comme un Dieu du monde qu’il est en train d’ériger. La population du Japon érige « Kira » en véritable Dieu saveur qui punie les criminels par l’irrémédiable sentence qu’est la mort. De plus, on remarquera l’obsession du shinigami Ryuuku (dieu de la mort) pour les pommes rouges qui restent tout de même le fruit défendu dans le christianisme.

Death Note : un manga à ne pas rater

Vous l’aurez compris, Death Note est un excellent manga pour moi. L’histoire, le scénario, la psychologie des personnes sont très travaillés. Je vous ai mis la vidéo du premier épisode en streaming si vous voulez avoir un petit aperçu de ce manga. Je vous conseille de regarder au moins 3 épisodes pour vous donner une idée sur ce manga.

Bon anime !

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

Be first to comment