La religion au Japon

Au Japon, la population pratique de nombreuses religions. Les 2 religions les plus pratiquées sont le shintoïsme et le bouddhisme. La majorité des japonais s’identifient aux 2 religions. Nous sommes donc dans un pays où la population peut pratiquer plusieurs religions à la fois ; la religion au Japon est vue d’une autre façon qu’en Occident.

Le shintoïsme, la religion japonaise

Origine du shintoïsme

Le shintoïsme est une religion polythéiste qui fut fondée il y a très longtemps. Il est difficile de remonter à la trace de sa création, mais il est fort probable que ce soit bien avant Jésus Christ. Cette religion est née au Japon et est un regroupement d’animisme, de chamanisme et de culte des ancêtres. Tous ces cultes étaient principalement centrés sur la vénération de la nature et des ancêtres et se sont amalgamés et codifiés pour former le shinto (littéralement, « la voie des dieux »). Ainsi, cette religion est étroitement liée à la mythologie japonaise.

Le shintoïsme, une religion basée sur les kami

Le fondement de cette religion tient dans le caractère sacré de la nature. Les shintoïstes ont un profond respect pour la nature et leur vision est que l’homme est simplement un élément du grand tout. Cette religion est profondément ancrée dans la société japonaise et explique pourquoi le Japon a été un des premiers pays à être sensible au réchauffement climatique et aux problèmes environnementaux. Comme le shintoïsme est un culte de la nature et des esprits, les dieux (appelés kami en japonais) de cette religion sont tout ce qui entoure notre monde (une pierre, un arbre, un fleuve, un astre, une notion abstraite, etc).

Il y a donc une multitude de kami et selon le shintoïsme, ce serait les kami qui auraient créé l’archipel du Japon. Dans cette religion, l’origine de l’Homme n’est pas clairement établie, mais la famille impériale déclare son origine comme divine : le premier empereur, Jimmu aurait été le petit fils de Ninigi-no-Mikoto, que la kami Amaterasu aurait envoyé sur Terre pour créer la nation nippone. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette religion, je vous invite à lire mon article sur les pratiques et croyances du shintoïsme.

Le japonais, un multi pratiquant

En 2005, un sondage a été fait pour étudier la pratique des religions au Japon. Les résultats sont les suivants : en 2005, 84% de la population est shintoïste, 71% est bouddhiste, 2% est chrétienne et 8% de la population pratique d’autres religions. Ainsi, il est presque commun pour un japonais d’aller prier au temple shinto pour la nouvelle année, de se marier à l’église et de faire des funérailles bouddhistes. Cela peut paraître complètement aberrant, mais le japonais a une vision neutre des religions.

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

Be first to comment