Le voyage de Chihiro

Le voyage de Chihiro : un chef d’oeuvre reconnu en Occident

Le voyage de Chihiro est un film d’animation japonais réalisé par le célèbre Hayao Miyazaki. Le film est sorti au Japon le 27 Juillet 2001 et en France le 10 Avril 2002. Ce film d’animation japonais a été un tournant pour moi. C’est à partir de ce film que j’ai commencé à m’intéresser aux films japonais, puis aux mangas, à la nourriture japonaise et plus généralement à la culture japonaise. Ce film est un véritable chef d’œuvre et n’a pas uniquement suscité la curiosité des films d’animation chez moi. En effet, ce film a reçu de nombreuses récompenses dont le Golden Bear du meilleur film au Berlinale en 2002 et  l’Oscar du meilleur film d’animation en 2003.

Un changement de mœurs vis-à-vis des films d’animation japonais

Le succès de ce film japonais a ouvert un peu plus la France sur les films d’animation. On a ainsi rapidement vu apparaitre d’autres films de Hayao Miyazaki au cinéma. Ce qui prouve que le voyage de Chihiro a été un fait marquant dans l’image du cinéma japonais que l’on avait est la sortie en 2003 du film « Le Château dans le ciel ». Ce qui est étonnant n’est pas seulement qu’un an après, un autre film d’animation japonais sorte au cinéma, mais que ce film est sorti en 1986 au Japon !

voyage-de-chihiro

Synopsis du voyage de Chihiro

L’histoire commence par le déménagement d’un jeune couple et de leur fille, Chihiro. Au début du film, ils roulent vers leur nouvelle maison mais s’égarent dans la forêt et s’arrêtent face à un mystérieux tunnel. Après avoir traversé ce tunnel, il se retrouve face à ce qu’il pense être un ancien parc à thèmes en bordure de mer.

Les parents de Chihiro sont attirés par des odeurs de nourriture et se précipitent vers la devanture d’un restaurant du parc à thèmes. Face à tout ces plats délicieux, les parents de Chihiro commencent à se goinfrer alors que Chihiro est parti explorer la ville. A la tombée de la nuit, Chihiro voit apparaitre des ombres étranges qui se mettent à animer les rues de la ville. Prise de panique, Chihiro décide de retrouver ses parents, mais lorsqu’elle retourne au stand où elle les avait laissé, elle découvre ses parents transformés en cochons.

Totalement apeurée, Chihiro essaie de quitter cette ville mais il est trop tard, un océan l’empêche de quitter la ville. De plus, son corps commence à disparaitre car elle n’appartient pas à ce monde d’ombres. C’est à ce moment là que Haku, un mystérieux jeune homme, vient à son secours et lui fait avaler un remède pour que son corps cesse de disparaitre. Chihiro se retrouve obligée d’intégrer ce monde qui est un endroit de détente pour les âmes et les esprits. Pour quitter ce monde et retrouver ses parents, elle va devoir travailler dans un palais de bains pour les esprits tenu par la vilaine sorcière Yubaba. Celle-ci va tenter, en vain, de retenir prisonnière Chihiro en lui volant son nom, tout comme elle l’a fait avec tout ses serviteurs…

Florian Bohérout

Bonjour à tous ! Je m'appelle Florian Bohérout et je suis un bloggeur amateur passionné par la culture et la cuisine japonaise.

1 Comment

  • Répondre mai 2, 2016

    Marie

    C’est un film, comme l’ensemble des Miyazaki, qui demande de s’attarder sur une analyse en profondeur qui permet d’y voir une certaine critique de la société japonaise plutôt intéressante.

Leave a Reply